Visuel 1

Découvrir la CMA94

Actualités

Lancement de la 1e édition du concours national "Madame Artisanat" pour valoriser la place des femmes chefs d'entreprise artisanale et apprenties !!

Parce que près d'1/4 des entreprises artisanales sont dirigées par des femmes, qu'elles contribuent au dynamisme du secteur et au développement de l'économie des territoires, le réseau des CMA et AG2R La Mondiale ont souhaité récompenser leur engagement et mettre en lumière les parcours exemplaires de femmes chefs d'entreprises et d'apprenties en formation.

3 catégories pour participer :

  • Trophée Madame Artisanat : récompense une femme chef d'entreprise depuis au moins 3 ans, ou toute entrepreneuse ayant finalisé le rachat d'une entreprise.
  • Trophée Mademoiselle Artisanat : récompense une apprentie en formation dans un CFA du réseau des CMA.
  • Trophée Madame Engagée : valorise des projets audacieux, porteurs de l'économie de demain dans des domaines tels que l'innovation, le numérique, l'économie sociale et solidaire, ou ayant un impact positif sur leur territoire ; concerne toute entreprise qui place l'efficacité économique de son projet au service de l'intérêt général (dimension sociale, solidaire ou environnementale)

Un prix "Coup de Coeur" sera remis par AG2R La Mondiale parmi l'ensemble des dossiers présentés, toutes catégories confondues.

Candidate ? Vous avez jusqu'au 28 janvier 2020 pour nous retourner votre dossier de candidature 

Téléchargez ici le règlement et le dossier de candidature...Bon à savoir la CMA94 vous aide à remplir votre dossier si besoin ;)

Contact : Laetitia Motté : 01 49 76 50 49 - lmotte@cma94.com

Jusqu'à 15 000 euros, quel que soit votre lieu d'implantation

Embaucher une personne en Emploi Franc, pourquoi pas chez vous ?

Si vous embauchez un demandeur d’emploi résidant dans l'un des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), et avant le 31 décembre 2019, vous avez droit à une aide financière !

Liste complète des quartiers concernés ici.

L’aide financière dépend du lieu de résidence de la personne recrutée. C’est donc l’adresse de la personne que vous recrutez qui compte et pas l’adresse de votre entreprise.

Quel est le montant de l’aide ?

Pour un temps plein :

  • 5 000 euros par an sur 3 ans pour une embauche en CDI ;
  • 2 500 euros par an sur 2 ans maximum pour une embauche en CDD d’au moins 6 mois.

Pour bénéficier de l’aide, vous devez effectuer votre demande d’aide en remplissant le formulaire de demande d’aide, et l’envoyer à Pôle emploi au plus tard 3 mois après la signature du contrat de travail avec les pièces justificatives.

Pour plus d’informations, cliquez ici ou conatctez-nous 01 49 76 50 40 / tperez-vetillard@cma94.com

Véritable carte d'identité pour votre entreprise, votre carte professionnelle Artisan est une garantie pour le consommateur mais aussi vos clients professionnels, et un gage de reconnaissance de vos compétences et votre savoir-faire en tant que chef d'entreprise.

Renouvelée et envoyée tous les ans par courrier, votre carte va évoluer dans l'année pour devenir numérique d'ici 2020. En attendant, votre carte 2018 est prolongée jusqu'au 31/12/2019 et est donc valable toute l'année 2019.

Cette transition nécessite une nouvelle organisation et un nouveau mode de diffusion de la carte via votre mail ou votre téléphone mobile. 

Pour préparer la dématérialisation de la carte professionnelle et pouvoir vous envoyer sa version numérique début 2020, nous vous invitons à vous connecter sur http://macarte.artisanat.fr afin de saisir les différentes informations (courriel, téléphone mobile, autorisation d’utilisation, etc.) qui nous permettront de mieux communiquer avec vous.

 

En complément de votre carte 2018, vous pouvez présenter un extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers du Val-de-Marne. L'obtenir en ligne gratuitement

Avec votre carte professionnelle Artisan, vous pouvez, ainsi que votre conjoint collaborateur et votre famille, bénéficier d'un programme d'avanatges (plus de 150 000 offres exceptionnelles), accessibles via une plateforme en ligne. Découvrez tous les avantages ici 

 

Nous restons à votre disposition pour toute information : 01 49 76 50 10

 

Artisans, vous souhaitez faire des économies d'énergie ? Profitez du dispositif "TPE & PME - Gagnantes sur tous les coûts !" et bénéficiez d'un accompagnement technique.

En 2018, l'ADEME lance une opération d'accompagnement pour que vous permettre de faire des économies sur la gestion de vos consommations d'énergie, de vos déchets et de vos matières premières.

Un accompagnement proposé par l’ADEME et ses partenaires pour identifier vos pertes énergie-matières-déchets et vous proposer un plan d’actions pour les réduire et réaliser des économies. 80% des entreprises peuvent économiser + 180 € / salarié en optimisant les flux énergie-matières-déchets ! Pourquoi pas vous ?

  • Combien ça coûte ?

Cet accompagnement d’un montant de 250 € sera gratuit pour les premières entreprises bénéficiant du dispositif.

  • Qui est concerné ?

Les entreprises ayant un processus de fabrication et disposant d’un atelier. Il peut s’agir par exemple des métiers de l’alimentaire (boulangerie, brasserie artisanale, chocolatier, traiteur, glacier) mais aussi de la menuiserie, de la mécanique, de l’imprimerie, de la prothèse dentaire,…(liste non exhaustive).

  • Comment ça marche ?

Notre collaboratrice auditera votre activité sur la base d’une visite de votre site et de l'analyse de vos factures (énergie, eau, déchets, achats ...). Après avoir repéré vos sources d'économies financières, elle vous accompagnera pendant un an dans la mise en œuvre de votre plan d'actions.

pour réaliser rapidement des économies durables, en réduisant vos pertes en énergie, matière, déchets et eau. Chaque étape est définie, l’accompagnement est continu.

Faites partie des premiers à contacter notre conseillère pour profiter de l’accompagnement gratuit !

Plus d’informations sur www.gagnantessurtouslescouts.fr

Contacts : CMA94 : Marine Gérard, 01 49 76 50 01 ou mgerard@cma94.com 

Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat Ile-de-France : Timothée Vial, 01 39 43 43 57

Avalanche de mails, marketing de la peur, débats médiatisés...le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) a beaucoup fait parler de lui avant sa mise en application le 25 mai 2018.

Où en sommes-nous deux mois après ?

 

Il importe de souligner que ce texte a pour objectif principal une meilleure protection des données des clients et du personnel.

Qu'est-ce qu'une donnée personnelle ?

Avec une définition extrêmement large, elle est décrite comme "tout ce qui permet d'identifier directement ou indirectement une personne physique", les personnes morales sont donc exclues.

Cela inclut :

  • le nom de la personne, 
  • son numéro de client,
  • son adresse mail,
  • le numéro de téléphone,
  • l'adresse IP,
  • le numéro de sécurit sociale,
  • les données bancaires (RIB),
  • la copie du permis de conduire, etc

Suis-je concerné.e ?

Dès lors qu'une entreprise "traite" de telles données s'agissant tant de ses clients que de son personnel, elle est concernée.

Traiter des données fait référence à toute opération (sous format papier ou informatique) effectuée sur ces données, par exemple : leur enregistrement, leur organisation, leur conservation, leur modification, leur consultation, l'utilisation qui en est faite ou encore leur publication. Dans le cadre de cette opération, l'entreprise est qualifiée par le Règlement de responsable de traitement. Par ailleurs, il est possible dans vos rapports contractuels que vous soyez amené à réaliser ce genre d'opérations pour le compte d'un tiers (une autre entreprise) et inversement. Vous serez alors qualifié de "sous-traitant".

Quelle est la conséquence ? En cas de manquement aux obligations en la matière, la responsabilité de chacun des cocontractants pourra être engagée. Raison pour laquelle une vigilance s'impose quant aux garanties apportées par chaucune des parties dans le contrat qui les lie.

Comment savoir si je suis conforme ?

Vous avez la possibilité de vous entraîner sur les dispositions du Règlement, d'approfondir vos connaissances et ainsi déterminer le niveau de mise en conformité de votre entreprise en réalisant des diagnostics. Des outils sont proposés par différents organismes :

​Par quoi commencer ou comment le mettre en conformité ?

Afin d'aider les petites entreprises à comprendre le RGPD, en quoi il peut être utile et comment intégrer à leur fonctionnement les dispositions du texte, nous vous rappelons que BPI France et la CNIL ont publié un "guide pratique de sensibilisation au RGPD pour les petites et moyennes entreprises" à consulter ici. Avec un plan d'action décliné en 4 étapes, ce guide indique comment construire un registre de données (que vous pouvez télécharger ici) et les sécuriser, et explique d'autres notions très importantes tel que le consentement, le triage ou la conservation.

Poursuivant cet accompagnement, la CNIL complète ce guide par d'autres fiches pédagogiques sur divers plans, notamment :

Comment assurer la sécurité des données ?

En adoptant d'emblée de bonnes pratiques telles que : la gestion des mots de passe, la sensibilisation de vos collaborateurs, etc.

A ce titre des outils sont mis à votre disposition par la CNIL et l'Agence National de la Sécurité des Systèmes d'Information (ANSSI) que vous pouvez consulter ci-dessous : 

- Guide sur la sécurité des données personnelles.

www.cybermalveillance.gouv.fr/contenus-de-sensibilisation

Diverses entreprises me démarchent au sujet du RGPD, que dois-je faire ?

Il s'agit d'abus opérés par des sociétés n'ayant reçu aucun mandat officiel pour vous accompagner dans cette démarche de mise en conformité. Dès lors, la CNIL vous recommande d'agir comme suit :

  • demander des informations sur l'identité de l'entreprise et les vérfier sur internet.
  • Se méfier d'une telle communication prenant la forme d'une information officielle.
  • Lire attentivement le courrier, les dispositions contractuelles ou précontractuelles.
  • Prendre le temps de la réflexion et de l'analyse de l'offre.
  • Diffuser ces conseils de vigilance au sein de votre structure.
  • Ne payer aucune somme d'argent.
  • Nous contacter en cas de doute !

Pour aller plus loin, vous pouvez vous rendre sur le site de la CNIL.

Pour tout complément d'information, les services de la CNIL à destination des professionnels (01 53 73 22 22) ainsi que la CMA94 (01 49 76 50 40) restent à votre disposition.